La publicité est un point clé pour réussir une vente ou améliorer l’image d’une entreprise ou d’une entité quelconque. Pour l’heure, il faut dire qu’elle est coûteuse et se doit d’être bien préparée à l’avance. Si vous projetez de vous y lancer dans les prochains temps, voici quelques conseils concernant la budgétisation d’une campagne publicitaire. Bien sûr, les différents moyens pour procéder seront également évoqués.

Campagne web : Internet comme support publicitaire

Les publicités payantes

Il s’agit de l’option le plus courant en termes de publicité. Il y a lieu de souligner le fait que ce soit « ’payant »’. Voici les types de recours dans ce domaine en général :

  • Le référencement payant : le concept étant de verser une somme à Google pour être annexé dans les premières pages sur le moteur de recherche. Mais pour l’heure, vous devez avoir un site web puisque c’est le lien qui y mène qui sera mis en avant.

  • Intégrer les pubs dans des vidéos : la pratique devient de plus en plus courante. Les vidéos les plus regardées sur la chaîne YouTube s’y prêtent presque toutes. La tarification dépend du fait que vous souhaitiez que votre pub passe avant que les vidéos ne démarrent, que ce soit un lien qui s’affiche en cours ou à la fin de la vidéo.

  • Le site under : pour sa part, il consiste à pointer vers votre page web en ouvrant directement une autre fenêtre. Mais ce, sans que le visiteur du site hôte n’ait pas à cliquer sur un lien annonçant directement votre publicité ou le lien de votre site.

Adhérer à différentes plateformes

Cette façon est bien connue de tous. Il existe des sites qui se spécialisent dans le domaine. Dans ce sens, ils regroupent les diverses annonces, les demandes et bien évidemment les publicités. La tarification dépend du site, mais il est plus intéressant de choisir les sites spécialisés pour avoir plus de visibilité. Autant dire qu’il peut y avoir plus d’une centaine d’annonces pour une rubrique. Si le site dispose donc de plusieurs rubriques, cette chance d’être vue peut diminuer.

Pour ce qui est du coût, tout dépend de la durée de votre campagne et du type de publicité : textes, images, diapos, vidéo et autres. Cela dit, les sites qui ont plus de notoriété sur le marché possèdent un tarif plus élevé que les autres, quoique les solliciter vaudrait également un certain prestige.

Booster des posts sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont les meilleurs endroits pour appâter une cible importante. Parmi eux, Facebook et Instagram s’avèrent être les premiers à figurer en tête de liste. Ados, jeunes, parents, hommes et femmes sont autant de prospects que vous pouvez exploiter.

Le système du boost de posts est en fait un type spécifique d’abonnement, même s’ils utilisent le terme sponsoring. Plus vous allez faire sortir de votre poche pour l’abonnement, plus vos posts et vos pages seront mis en avant. Les publications comme les suggestions s’affichent alors tant bien sûr les fils d’actualité que sur la bannière de publicité qui sont intégrées dans la page d’accueil. Au début les sites proposent un tarif abordable pour les simples campagnes. Toutefois, il y a des services dédiés aux professionnels qui sont donc évidemment plus coûteux.

Campagne publicitaire audiovisuelle

La télévision, classique, mais efficace

Les médias sont sans doute les canaux les plus utilisés pour une campagne publicitaire. Malgré l’existence d’Internet et des services du web, la télévision a gardé sa place et sa notoriété. Concernant les publicités pour les chaînes télévisées, le matraquage est à éviter. Certes, elles touchent une certaine cible, mais pas dans le bon sens.

Pour que votre spot perce, veillez à ce qu’elle soit diffusée aux heures probantes et profitez des émissions les plus regardées. Ces plages horaires coûtent plus cher, mais elles en valent le coup. Néanmoins, misez sur votre spot et n’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour sa mise en place tout en sachant que ce sera un autre coût à prévoir.

La radio, une méthode moins onéreuse

Dans la même ligne que la télévision, la radio est également un support bien intéressant. Plus précisément si vous ciblez les personnes âgées ou les grands conservateurs. Et pour l’occasion, les diffusions sont moins chères. Néanmoins, il est vivement recommandé de solliciter la télévision en complément. Voici donc quelques conseils pour vous aider si vous choisissez la radio comme support publicitaire :

  • Soyez pointilleux pour le choix des textes : les messages doivent être courts et compréhensibles

  • Les musiques de fond jouent un rôle important dans votre spot. Elles attirent l’attention et captent l’intérêt des auditeurs.

  • La voix off doit dépendre de votre cible et du type de message que vous souhaitez faire passer.

N’hésitez pas à travailler avec les agences de publicité pour réaliser votre spot. Les professionnels sauront plus répondre à vos attentes.

La presse écrite ou les magazines

Tout comme la radio et la télévision, ces médias figurent aussi dans la liste des supports à ne pas oublier pour diffuser vos publicités. Pour ce faire, le principe consiste à louer des espaces publicitaires. Pour l’heure, les premières pages et les pages de couverture sont les meilleures places. Mais vous pouvez également choisir les pages par rubrique, en fonction de votre activité et bien sûr donc de vos cibles.

Dans le cas où il s’agit d’un support avec des pages en couleur ou en noir et blanc alternées, l’idéal est d’opter pour les pages en couleur. Quoique, si votre annonce publicitaire sort plus en noir et blanc, lâchez-vous. La tarification dépend de la taille de votre annonce, des couleurs et de sa place. Vos études doivent alors se baser sur ces points.

Les supports physiques pour des publicités urbaines

Les banderoles

C’est un recours peu courant ! Pourtant, les passagers ont tendance en permanence à jeter un coup d’œil sur les grandes écritures. Il suffit que la bannière soit de bonne qualité, que les couleurs soient bien voyantes et que le message soit parfaitement facile à comprendre.

Le prix des banderoles dépend entièrement de sa taille, du type de sérigraphie ou d’impression à faire et de la matière de la bannière : en tissu, en mélamine et autres. Vous avez donc à bien cogiter sur le sujet avant de vous jeter dans le bain. Sachez néanmoins que les agences de publicité peuvent vous conseiller et vous établir des prototypes selon vos envies et vos besoins.

Les affiches publicitaires

Les affiches sont faites pour être affichées sur les murs, les tableaux et les autres supports qui peuvent faire office de bases. Comme pour les banderoles, les prix varient en fonction du type, de la taille et des spécificités que vous imposez. Voici quelques recommandations utiles :

  • Visez les localités où il y a le plus de passages.

  • Placez les affiches bien en avant et assez hautement pour qu’il y ait plus de visibilité.

  • Pour vous démarquer, tâcher de mettre des images bien attirantes.

  • Évitez les longs textes. Allez à l’essentiel et ne notez que ce qu’il y a d’important à retenir.

  • Sachez jouer sur les nuances de couleurs. Une affiche bien agencée et jolie à voir retient plus l’attention.

Brochures et cartes de visite

Le concept est le même que pour les supports cités précédemment. La tarification se base sur la taille et toutes les options spécifiques dont vous avez besoin. L’avantage des brochures et des cartes de visite se manifeste sur l’approche directe. Elles sont faites pour être remises en main propre aux cibles. Vous avez donc l’occasion d’aborder un premier contact avant même que votre message ne soit délivré aux destinataires. Pour la réalisation de ces supports, vous pouvez faire appel aux services de professionnels comme https://www.lesgrandesimprimeries.com/ qui sont des spécialistes passionnés dans ce domaine.

Le budget à allouer à une campagne publicitaire repose donc sur le type de publicité de votre choix, vos cibles et votre objectif. Dans tous les cas, tâchez de ne pas être mesquin pour avoir un produit de qualité. Toutefois, faites plus confiance aux résultats des anciennes réalisations si vous vous confiez à des agences afin d’éviter des dépenses colossales pour des fins peu satisfaisantes.

PARTAGER
Article précédentLes meilleures actualités des cryptomonnaies (mai 2018)
Féru d'actualités, je vous relate à travers ce blog les meilleures news du moment, et sélectionnées par mes soins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here