Le marché des monnaies virtuelles devient chaque jour de plus en plus mouvementé. De nombreux investisseurs accumulent et gagnent des fortunes qui finissent par influencer l’économie mondiale. Retrouvez ici les meilleures nouvelles de l’argent numérique.

La mise de Didi Chuxing sur la technologie de BlockChain

L’entreprise Didi Chuxing, spécialisée dans le VTC et celle de Yang Jun, spécialisée dans les prestations de services locaux ont décidé d’entretenir un partenariat pour développer une nouvelle application de livraison à la demande. La première, avec 90 % du marché des VTC en Chine, dispose déjà d’une valeur estimée à 60 milliards de dollars et souhaite étendre son expansion au-delà des frontières chinoises. Elle se tourne alors vers la technologie BlockChain pour conduire son innovation. De même, pour Yang Jun, la BlockChain devrait apporter une réelle valeur ajoutée aux utilisateurs. Il désire donc en profiter pour perfectionner ses systèmes économiques et garantir de nouveaux services. Mus par cette communion d’opinion et d’objectif, les deux partenaires se concentreront pour leur début sur le moyen de réservation de transport à la demande. Ainsi, avec la technologie BlockChain, ils espèrent révolutionner le monde des affaires. Attendez-vous donc à apprécier l’utilité de cette nouvelle application.

Lancement d’une plateforme d’échanges de cryptodevises chilienne en Argentine

Connu comme une société de négociation de devises numérique, le Buda effectue ses grands débuts en Argentine. Il dispose d’une capacité initiale de quatre cryptodevises et existe déjà dans trois différents pays. Avec le potentiel que représente l’Argentine, Buda y trouve un réel intérêt pour son développement. Ainsi, il a entamé ses opérations d’échanges de cryptomonnaies le 28 mai 2018. Son principal objectif reste d’inciter les utilisateurs à acheter et à vendre des devises dans tout le pays. Comme au Chili, en Colombie et au Pérou où il compte déjà plus de 80 000 clients, Buda.com espère tirer profit du marché argentin. D’ailleurs, comme l’affirmait Pablo Chávez le directeur général de la bourse, les cryptodevises produiront un effet positif sur le développement et le mécanisme de l’industrie financière en Argentine. Pour commencer, Buda proposera les devises numériques tels le Bitcoin Cash, l’Ethereum et le Bitcoin. Le peso argentin interviendra notamment pour l’achat et la vente des cryptodevises déjà disponibles sur la plateforme. Le volume de transaction par mois devrait atteindre les 20 millions de dollars avant la fin de l’année 2008. Ceci placera Buda.com comme l’une des plateformes les plus importantes de l’Amérique latine.

En Afrique du Sud, des kidnappeurs demandent une rançon en Bitcoins

La valeur et l’importance grandissante des cryptomonnaies ne constituent plus un secret pour personne, même pour les criminels. La meilleure preuve se démontre par ces kidnappeurs d’Afrique du Sud qui réclament une rançon en Bitcoins, comme ce fut le cas lors de la cyberattaque à Atlanta en mars 2018. En effet, il y a quelques jours, un enfant fut victime d’un kidnapping. Ceci aurait pu rester un fait ordinaire sans un grand enjeu. Cependant, face aux conditions des ravisseurs qui demandent l’équivalent de 105 000 € en Bitcoins, la situation prit une ampleur internationale. Ainsi, cet enfant, enlevé dans la localité de Witbank dans la région de Mpumalanga, devient malgré lui une star. Ceci a sans doute accru ses chances, car, surpris par ce cas d’enlèvement inhabituel, tout le monde s’y est intéressé. Ce qui a permis son retour rapide parmi les siens. Ce premier kidnapping incluant des Bitcoins en Afrique du Sud reste encore un fait extraordinaire. La principale raison de cette réclamation de 15 Bitcoins apparait dans l‘intraçabilité de cette monnaie virtuelle. Les ravisseurs pourront donc facilement échapper aux autorités. Ces dernières, qui ont pris en charge le paiement de la rançon, redoutent que d’autres criminels en tirent de mauvaises idées.

Un homme meurt et abandonne 500 XRP sur sa plateforme

Le célèbre millionnaire Matthew Mellon s’est éteint suite à une crise cardiaque le mercredi 16 avril à l’âge de 54 ans. Connu comme un investisseur en cryptomonnaie, il a accumulé une grande fortune sur ses plateformes. Il est en effet très facile d’acheter du ripple par virement bancaire. À sa mort, plus de 500 millions de dollars en ripple ont été abandonnés, et selon le système, sa famille ne pourra probablement pas entrer en sa possession. Sa fortune provient de son investissement massif dans le Ripple. Pour lui, cette cryptomonnaie constitue une réelle source de richesse pour l’avenir. Appartenant lui-même à une longue lignée de banquiers, il a sans doute opéré le meilleur choix. Matthew Mellon pour sa part possédait de nombreux cold-wallets repartis un peu partout dans le pays avec des codes des portefeuilles inconnus de tous. Avec les systèmes de sécurité pour la confidentialité des utilisateurs, il est impossible d’utiliser des devises fiduciaires en se faisant passer pour un autre. De même, avec la clé privée que possède chaque compte, l’utilisateur seul reste capable d’accéder à ses fonds. La mort du millionnaire constitue sans doute une grosse perte financière pour sa famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here